Les techniques pour définir les coups à jouer à la roulette

L’arrêt de la bille d’ivoire sur une case d’une roulette, qu’elle soit européenne, américaine ou anglaise, est purement aléatoire. Le résultat d’un lancé de boule ne dépend pas de celui qui le précède. Il n’influe pas, non plus sur le suivant. Tout dépend uniquement du hasard.

Le joueur n’est pas tenu de miser à tous les coups. Il a le choix de jouer lors des lancés qu’il désire, en les sélectionnant au mieux de ses intérêts financiers. Les lois du hasard ont permis de concevoir des techniques de sélection des coups à jouer. Pour les utiliser, vous devez noter les résultats d’une table de roulette et miser uniquement au moment, que la technique que vous suivez, juge opportun. Voici maintenant, la présentation de ces quelques techniques.

Suivre l’esprit du jeu

La première technique se base sur la loi du tiers qui implique la reproduction d’événements similaires. Elle consiste à observer les derniers résultats de la roulette puis à miser sur la répétition de la chance qui s’y trouve favorisée. Vous pouvez par exemple décider de jouer sur les numéros Pleins qui sont sortis 2 fois au cours des 15 ou 20 derniers lancés ; ou alors, miser sur le dernier numéro qui s’est répété et ces 8 voisins ; ou encore, opter pour une Chance Simple en privilégiant celle qui est le plus sortie.

Cette technique qui joue sur la formation d’un écart s’appelle suivre l’esprit du jeu. Elle est souvent assez efficace. Dans la plupart des casinos vous pouvez vérifier très simplement l'application de ce principe sur les numéros Pleins et sur les Chances Simples Noir et Rouge, puisque les 12 derniers numéros sortis restent visibles en permanence, et qu'ils sont disposés sur 2 colonnes : Noir à gauche et Rouge à droite sur des panneaux d'affichage qui équipent les tables de Roulette.

Miser sur le déséquilibre

Une autre technique se base sur la loi du tiers. Elle tient compte d’un des effets de cette loi qui veut qu’un équilibre prolongé entre deux Chances Simples opposées, comme Pair et Impair, n’est pas probable. Ainsi, les joueurs qui utilisent cette technique mise sur le déséquilibre qui a de grande chance de se produire.

Dans leur livre intitulé Initiation aux jeux de hazard, H. Bongain et J. Ludo conseille de miser sur une Chance Simple, au moment où un rapport 6/6 apparaît entre ces deux possibilités. Par exemple, sur 12 boules, lorsque 6 billes s’arrêtent sur Manque et que 6 autres stoppent sur Passe, il suffit de regarder le résultat du treizième lancé et de miser sur la Chances simple opposé jusqu’au moment où vous êtes bénéficiaires. Si Manque sort, ces auteurs conseillent de jouer Passe et inversement pariez, selon eux, sur Manque si Passe sort.

Les panneaux d'affichage équipant les tables de roulette peuvent encore vous faciliter la vie. Puisque les 12 derniers numéros sortis y sont visibles, vous devriez découvrir rapidement le moment où un rapport 6/6 apparaît.

Miser contre un écart direct

Comme l’indique la loi de l’équilibre, toute chance à la roulette doit se produire à un moment ou à un autre. Bien sûr, des séries de 20 billes consécutives à Noir ou à Rouge sont possibles mais la loi de répartition des Figures nous rappelle que cela est extrêmement rare.

Cette nouvelle technique vous propose d’attendre que l’absence d’une chance soit anormalement longue. Vous pouvez alors miser sur elle puisqu’elle devrait sortir pour rétablir la vérification de ses probabilités.

Pour les numéros Pleins, la plupart des experts conseille d’attendre les numéros qui ne sont pas sortis depuis 100 ou 120 lancés soit environ 3 cycles de 37 boules. Pour les Chances simples, il est bon de privilégier celles qui ne se sont pas produites depuis 25 billes.

Cette technique implique malheureusement de très grande pause durant lesquelles vous ne jouerez pas.

Miser sur la compensation partielle d’un écart

Comme nous l’avons vu, la loi de Tiers crée des écarts que la loi de l’équilibre tend à combler. Bien sûr, un équilibre parfait n’est concevable qu’à l’infini donc il est inutile de le rechercher dans la pratique. Vous ne devez qu’espérer un retour partiel vers l’équilibre. Mais cela peut néanmoins vous faire quitter la table de jeu avec une banque positive.

Cette nouvelle technique repose sur la théorie suivante : plus un écart se creuse, plus il devrait rapidement se combler. Le célèbre spécialiste de la roulette, Marigny de Grilleau, pense que plus l’écart apparaît violemment, plus il a de chance de voir sa compensation partielle se produire rapidement.

Pour utiliser cette technique, il suffit d’attendre qu’un écart entre 2 Chances Simples opposées, comme Noir et Rouge, ou entre 2 Figures opposables, comme intermittences et séries, atteigne une valeur anormalement élevée. A ce moment, pariez sur la Chances Simple ou la Figure déficitaires, jusqu’au moment où vous êtes bénéficiaires.